Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/11/2010

LE MAS D'AGRES PAR ME MAS AUBERT

P1020369.JPG

Température Sibérienne ce matin pour 14 Traines Savates qui n’ont décidément peur de rien

P1020370.JPG

Restons groupés pour garder la chaleur !

P1020371.JPG
P1020373.JPG

Nous commençons par une longue descente qui laisse augurer une longue montée pour retrouver les voitures.

P1020374.JPG
P1020377.JPG
P1020379.JPG
P1020381.JPG

Vue magnifique sur la vallée de la Buège

P1020382.JPG

Comme elles sont mignonnes

P1020383.JPG
P1020386.JPG

Une bizarrerie de la nature

P1020388.JPG

 

Le menhir selon Wikipédia.

Un menhir est une pierre dressée, plantée verticalement. Il constitue l'une des formes caractéristique du mégalithisme en Europe au Néolithique jusqu'à la fin du Chalcolithique. La plupart ont été érigés en Europe entre 4500 et 2500 ans avant notre ère.

La culture populaire a souvent associé les menhirs aux celtes, la vérité étant tout autre puisque les menhirs existaient plusieurs milliers d'années avant l'arrivée des celtes en Europe.

Certaines pierres plantées à la protohistoire sont plus des stèles que des menhirs mégalithiques. En France, c'est le cas notamment du menhir d'Ensérune dans l'Hérault.

Les menhirs peuvent être implantés de façon isolée ou en alignement. Plus rarement, plusieurs menhirs peuvent être disposés en cercle ; on parle alors de « cercle de pierres » ou de cromlec'h.

La pierre peut être taillée (en forme de colonne, d'amande, de dalle anthropomorphe, etc.) ou avoir été plantée telle quelle, plus ou moins brute.

Etymologie

Ce terme a été construit à partir du breton maen, « pierre », et hir, « longue ». Cependant, le terme le plus utilisé en breton au XIXe siècle serait peulven ou peulvan (« pieu de pierre »), mais le mot menhir était déjà attesté dans certains noms de lieux en Bretagne, comme Prajou-Menhir à Trébeurden. Cependant en Loire Atlantique, vers la région de Guérande où le breton était usité jusqu'à récemment, le terme était bien menhir. Il semble que ce terme viendrait du breton de Loire Atlantique, le breton le plus accessible, le plus proche, pour les scientifiques venant de Paris ou d'Europe, en général.

Auparavant, dans les autres régions de France, on utilisait les locutions « pierre fichée », « pierre plantée », « pierre levée », « pierre longue » (en haute Bretagne) ou leur équivalent en langue régionale, lesquels sont souvent présents dans la toponymie sur les cadastres (« Pierrefiche », « Pierrefitte », etc.).

A LA SEMAINE PROCHAINE SUR LES PISTES

 

Les commentaires sont fermés.